Accueil / Voile / Sur la route des Açores

Sur la route des Açores

Actuellement 8ème du classement, notre skipper a repris des forces et entend bien profiter de quelques heures d’accalmie (une mer plus calme) avant l’arrivée d’un front froid en fin de journée, début de nuit.

Une belle bagarre

Après avoir passé le Fastnet samedi, Damien Seguin continue sa progression sur la Bermudes 1000 Race. Le skipper du monocoque 60’ Groupe APICIL qui a remis à l’eau son bateau – désormais équipé de dérives angulées – il y a trois semaines a rencontré des conditions difficiles ces dernières 24 heures comme le reste de la flotte. En effet, du vent fort et une mer formée lui ont donné du fil à retordre d’autant qu’un léger incident est venu perturber sa progression. Joint au téléphone ce matin, Damien nous raconte :

« Ça n’a pas été super agréable ces dernières 24 heures, ça bouge beaucoup à bord. Hier, la grand-voile s’est remplie d’eau, j’ai donc dû monter dans la bôme à plusieurs reprises. Du coup, j’étais très fatigué hier soir, c’était dur. J’ai quand même réussi à dormir et à manger mais, hier, c’était compliqué de tenir le rythme face au foilers . Le vent va se renforcer au fur et à mesure de la journée pour atteindre 20 -25 nœuds . Un virement de bord va donc être nécessaire pour atteindre le way-point (marque de passage) situé dans le nord de l’archipel des Açores. A bord, le moral est bon et le skipper a la niaque d’autant qu’il reconnait une belle bagarre avec notamment Fabrice Amédéo (Newrest – Art et Fenêtres) et Giancarlo Pedote (Prysmiam Group).

 


Restez connectés à ce carnet de bord et à notre compte Instagram pour suivre en direct la course de Damien.

Bon vent !

Partager cette page

Outils

Print Friendly, PDF & Email


Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial
X